Site d’information des publications de CMG

Un autre regard pluriel sur la marche de l’Afrique et du reste du monde

Devenir contributeur

 

 

 

Devenir contributeur

Comment devenir contributeur? Le contributeur doit préalablement ouvrir un compte sur notre. Il suffit au candidat de remplir le formulaire de candidature. Tous les thèmes peuvent être abordés. Ils sont en général choisis dans l’actualité politique, économique, diplomatique ou des faits divers; ou dans celle relative aux problèmes de société, de la culture ou de la mode. 

Tribunes, articles, billets humoristiques, parodies, conseils de beauté ou de coiffure sont les bienvenus. En la forme, la contribution ne doit pas être trop longue, de 2000 à 2500 signes est la bonne mesure. Elle devra bien évidemment être rédigée dans un français ou anglais correct, avec de préférence des phrases simples et courtes qui facilitent la compréhension. Sur le fond, elle devra présenter un intérêt en proposant par exemple, une analyse personnelle qui sort des sentiers battus et rebattus, en faisant part d’un évènement dont on a été appelé à être le témoin, ou encore en abordant un sujet sous un angle particulier.  

Mais il ne faut pas rechercher à tout prix la trop grande originalité. Ne pas se montrer excessif dans ses appréciations, ne pas choquer, ne pas se laisser emporter par la passion, ni être en trop forte opposition avec la ligne rédactionnelle de nos publications.

Dernier écueil à éviter, le contributeur ne doit pas apparaître en concurrence avec les journalistes qui travaillent pour notre groupe, ni chercher à les imiter ou à s’opposer à eux. Il doit apporter par sa personnalité un charme propre. 

Après avoir été lue et relue, votre contribution doit nous parvenir via votre compte. Le contributeur sera informé sous 48 heures si son article est retenu par une mention sur son compte.  

Le contributeur pourra parfois observer que son texte a subi quelques modifications. La rédaction est maitresse du titre et des intertitres, comme c’est d’ailleurs le cas pour presque tous les articles de presse. Un journaliste vérifiera l’article, il pourra le cas échéant procéder à des corrections, sans bien sûr en altérer le sens général. Si tel est le cas, son nom sera mentionné à côté de celui du contributeur, « édité par… » ou « vérifié par… ». tout article publié sur le site ou dans les pages de l’une de nos magazines papier est rémunéré au taux de 75,00 € /la publication.